Colectomie subtotale chez le chat

colectomie
Auteurs : Antoine PUIFFE, David JACQUES
Chez le chat, une colectomie subtotale est principalement indiquée lors de mégacôlon réfractaire au traitement médical (signes cliniques présents depuis plusieurs mois). On peut également la réaliser lors de tumeur colique, de trauma, de perforation...
 
 

En présence d’un mégacolon, il faudra toujours rechercher la présence éventuelle d’une diminution de la taille de la filière pelvienne (ex d’une vieille fracture du bassin non traitée chirurgicalement). Si la filière pelvienne est réduite, il faudra élargir le bassin lors de la chirurgie.   


Le cas présenté ici correspond à un chat présentant une constipation chronique depuis plus de 6 mois ayant nécessitée des lavements répétés.  


Abord et isolement du colon   

Suite à une laparotomie sur la ligne blanche, le gros intestin est extériorisé et isolé des autres organes à l’aide de compresses à laparotomie humidifiées. Le degré de distension des différentes parties du gros intestin est ensuite évaluée, puis la zone à réséquer est identifiée.    

page2
Il : Iléon
Cae : Caecum
CA : Côlon Ascendant
CT : Côlon Transverse
CD : Côlon Descendant
R : Rectum
AIC : Artères Iléo-Coliques
ACD : Artère Colique Droite
ACG : Artère Colique Gauche
VR : Vasa Recta
AMC : Artère Mésentérique Caudale
ARC : Artère Rectale Crâniale    



Résection du côlon 

Lorsque la distension du colon ascendant n’est pas trop importante, il est préférable de préserver la jonction iléocolique ; cela permet d’éviter la colonisation bactérienne de l’intestin grêle, la stéatorrhée et la déconjugaison des acides biliaires. Les animaux ayant subi une résection de la jonction iléocolique ont souvent des selles plus molles.

Les Vasa recta sont doublement ligaturées sur toute la longueur de la partie à réséquer (fil résorbable tressé, Polyglactin 910, Déc 3). Il est préférable de ligaturer les vasa recta plutôt que les artères principales pour préserver au maximum la vascularisation au niveau du site d’anastomose.  

page3-1
Cae : Caecum
CA : Côlon Ascendant
CT : Côlon Transverse
CD : Côlon Descendant
R : Rectum
M : Mésentère  

page3-2
CT : Côlon Transverse
CD : Côlon Descendant
AIC : Artères Iléo-Coliques
ACD : Artère Colique Droite
ACG : Artère Colique Gauche
VR : Vasa Recta
AMC : Artère Mésentérique Caudale
ARC : Artère Rectale Crâniale  


Les Vasa recta ainsi ligaturés sont coupés entre les deux ligatures.  

page4
Cae : Caecum
CA : Côlon Ascendant C
T : Côlon Transverse
CD : Côlon Descendant  


Le contenu intestinal est déplacé par taxis dans la portion à réséquer, puis deux clamps atraumatiques (type Doyen) sont placés aux extrémités de la partie dévascularisée.

page5
Il : Iléon
Cae : Caecum
CA : Côlon Ascendant
CT : Côlon Transverse
CD : Côlon Descendant
R : Rectum


Afin d’éviter toute contamination fécale du champ opératoire, un assistant occlut la lumière intestinale de chaque côté de la partie à retirer grâce à une prise « en ciseaux » du colon (entre l’index et le majeur). L’occlusion se fait à quelques centimètres des clamps afin de laisser un espace suffisant pour réaliser confortablement l’anastomose. La résection se fait entre les doigts de l’assistant et les pinces de doyen.  

page6
CA : Côlon Ascendant
R : Rectum    



Anastomose colo-colique   

Sur chacun des deux abouts du côlon, la corolle de muqueuse colique éversée est retirée à l’aide de ciseaux de Metzenbaum. L’anastomose est ensuite réalisée. Deux points d’appui sont positionnés aux bords mésentérique et anti-mésentérique (fil résorbable lent monobrin, Poly-P-Dioxanone, Déc 2). Les fils traversent toute l’épaisseur de la paroi.

page7
BM : Bord Mésentérique
BAM : Bord Anti-Mésentérique
M : Muqueuse


L’anastomose est réalisée en un seul plan avec des points séparés espacés de 2 à 3 mm ; les fils utilisés sont un fil monofilament à résorption lente avec une aiguille ronde. Ils traversent toute l’épaisseur de la paroi. Les points sont apposants et non inversants afin de ne pas réduire la lumière intestinale. Ils sont posés sans tension excessive pour ne pas léser la vascularisation. Un rinçage abondant de la cavité abdominale est réalisée avec un soluté physiologique stérile.  

page8-1
Il : Iléon
CA : Côlon Ascendant
CD : Côlon Descendant
R : Rectum

page8-2
Il : Iléon
CA : Côlon Ascendant
CD : Côlon Descendant
R : Rectum  

La plaie d’anastomose est ensuite omentalisée afin de favoriser l’étanchéité et la cicatrisation. La plaie de laparotomie est suturée de manière classique.
Des selles molles sont souvent notées en postopératoire immédiat. Les animaux opérés retrouvent souvent des selles normales dans les 3 mois qui suivent la chirurgie.

page9
CA : Côlon Ascendant
R : Rectum
O : Omentum 

 

Extrait du site web : chirurgieveterinaire.com

Date de publication : 03/09/2007

© VETUP- Logiciel vétérinaire