Exérèse-arthroplastie de la tête et du col du fémur

Dscn1454b
DCF stade E
Dscn1455b
radio post-opératoire

Appelée aussi résection tête-col du fémur (RTCF).


Indications


- Dans le traitement de la dysplasie coxofémorale, la résection tête-col fémoral n’est indiquée qu’en dernier recours lorsque le phénomène arthrosique est sévère et/ou la subluxation est marquée avec un éventuel comblement de l’acétabulum.
- Fractures complexes du col du fémur.
- Luxation récidivante de l’articulation coxofémorale.
- Arthrose très sévère de l’articulation coxofémorale.
- Elle s’effectue chez des chiens de poids moyen dont l’activité est modérée.
- Dans de nombreux cas, les faibles moyens financiers des propriétaires imposent l’utilisation de la RTCF même si elle n’est pas considérée comme l’intervention de choix pour une affection donnée.


Technique chirurgicale


La RTCF consiste en un abord crâniolatéral de la région crâniodorsale de la hanche. Il est important de préserver les muscles fessiers pour une bonne récupération. Il est possible d’interposer une autogreffe grâce au muscle biceps fémoral mais l’efficacité de ce temps opératoire est discutée.


Période post-opératoire


Les chiens opérés de RTCF doivent retrouver un appui dans les deux semaines postopératoires. Parfois la récupération s’étale sur plusieurs mois. Pour un poids du chien dépassant les 25kg, la probabilité d’une bonne récupération diminue significativement.
Dans tous les cas, une physiothérapie est conseillée pour éviter l’altération des muscles fessiers et du muscle quadriceps.


Abréviations

RTCF : résection tête-col du fémur

{jcomments on}

© VETUP- Logiciel vétérinaire