ARTICLES

Les aliments pour faire maigrir...des différences qui doivent rendre attentifs

plus d'infos sur
www.cuisine-a-crocs.com

logo_boutique

couvertLes auteurs ont étudié 93 aliments dojnt 44 pour chiens, 49 pour chats, disponibles aux Etats Unis pour traiter le surpoids, selon les indications du fabricant.
La densité énergétique (calories/gramme) a été récupérée soit sur l'emballage, soit directement auprès du fabricant. Les quantités recommandées pour perdre du poids ont été comparée au besoin énergétique de repos (BER ou Resting Energy Requirement ou RER) pour un poids standard de 36.4kg (80 livres) pour le chien et de 5.5 kg (12 livres) pour le chat.

La densité énergétique des 44 aliments pour chien varie, selon les fabricants, les aliments et les indications, de 217 à 440 Calories/tasse (médiane 301 kcal/tasse) pour les aliments secs, et de 189 à 398 Calories/boite (médiane 310 kcal/boite) pour les aliments humides.
Celle des 49 aliments pour chat varie, selon les fabricants, les aliments et les indications, de 235 à 480 Calories/tasse (médiane 342kcal/tasse) pour les aliments secs, et de 78 à 172 Calories/boite 146310 kcal/boite) pour les aliments humides.

Ainsi, l'apport calorique recommandé pour faire maigrir varie, toujours selon les fabricants, les aliments et les indications,  de 0,73 à 1,47 × le BER (mediane, 1.00 × BER) pour le chien, et de 0,67 à 1,55 × le BER (mediane, 1.00 × BER) pour le chat.

alimentsL'existence de telles différences entre les aliments disponibles doit faire prendre conscience aux vétérinaires de l'importance ce leur rôle de prescripteur et de conseil individualisé, enprenant en compte l'animal, et l'aliment prescrit, pour améliorer l'efficacité du traitement du surpoids.

Une étude menée en France a donné des résultats similaires, montrant un écart entre les différentes quantités d'énergie recommandées pour faire maigrir un chien ou un chat de l'ordre de 40 à 50% entre les fabricants recommandant le moins et ceux recommandant le plus... Pas étonnant que le seul suivi de ces indications ne suffisent pas à obtenir des résultats.

Les facteurs de variation du besoin énergétique de l'animal sont nombreux (c'est selon son espèce, son poids optimal, son éventuelle castration, sa race parfois...) et la recommandation doit être individualisée.
Ensuite, selon la densité énergétique de l'aliment (valeur fournie par le fabricant directement ou via les fiches techniques) permet de calculer la quantité d'aliment (en grammes par jour) à recommander pour faire perdre du poids à l'animal trop gros.
Les indications ne remplacent pas le raisonnement...

References :

Lindrapeau-USA.jpgder & Freeman, J Am Vet Med Assoc. 2010 Jan;236(1):74-77.
Eval
uation of calorie density and feeding directions for commercially available diets designed for weight loss in dogs and cats.

drapeau-France.jpgCassan S. Thèse ENV Alfort. 2006. pp.91.
Traitement nutritionnel de l'obésité chez le chien et le chat : comparaison des recommandations des industriels aux données de la littérature.

© VETUP- Logiciel vétérinaire