ARTICLES

Cas clinique n°3 - Consultation pour un changement d'aspect de l'oeil gauche

Cas clinique n°3

Commémoratifs

cas3

Un chat Persan mâle de 10 ans est présenté à la consultation pour un changement d'aspect de l'oeil gauche depuis quelques semaines

-

Examen de l'oeil au biomicroscope

-Examen des annexes : L'examen des annexes est normal.

-Examen du globe oculaire : On note la présence d'une masse intra-oculaire au niveau de l'iris. Cette masse est bien délimitée et de couleur marron.

Hypothèses diagnostiques

1/ Tumeur des corps ciliaires (le plus fréquent)

2/ Tumeur irienne (très rare)

Le mélanome des corps ciliaires est le plus probable.

Les autres tumeurs oculaires chez le chat sont beaucoup plus rares :

- Sarcome oculaire

- Adénocarcinome oculaire

- Lymphome

Examen complémentaire

(Quel est, selon vous, l'examen complémentaire à effectuer prioritairement face à un tel cas?)

1/ Prélèvement d'humeur aqueuse pour recherche de cellules tumorale

2/ Echographie oculaire

3/ Analyse histologique après énucléation

Réponse :

Analyse histologique après énucléation. La forte probabilité de mélanome malin des corps ciliaires avec risque d'extension ne permet pas de prendre le risque d'effectuer un prélevement d'humeur aqueuse.

En effet, lors de mélanome oculaire chez le chat, il fortement conseillé d'énucléer rapidement.

D'autre part, le seul intéret de l'échographie oculaire dans ce cas est de donner des informations sur les extensions intra-oculaires de la tumeur.

L'examen peut éventuellement être pratiqué, mais il n'aura que peu d'intéret dans le diagnostic et dans le traitement. Cet examen n'est donc pas primordial dans ce cas. Une énucléation est pratiquée. L'analyse histologique confirme la présence d'un mélanome malin des corps ciliaires.

Diagnostic

Mélanome malin des corps ciliaires.

Pronostic et traitement

Le pronostic de cette affection est sombre. L'énucléation précoce est le traitement de choix des mélanomes oculaires félins. Ces tumeurs présentent un fort taux métastatique. Un bilan d'extension est préconisé : palpation des nouds lymphatiques mandibulaires, radiographies thoraciques, échographie abdominale.

Suivi du cas

Le bilan d'extension ne révele aucune métastase. Un an plus tard, le chat est en bonne santé et ne présente aucun signe de développement métastatique.

-

BouhannaAuteur

Laurent Bouhanna,
Vétérinaire spécialiste
en ophtalmologie à Paris.

© VETUP- Logiciel vétérinaire