ARTICLES

Traitement d'une cataracte congénitale bilatérale chez une jeune lionne par phacoémulsification et implantation d'une lentille intra-oculaire

xxx51D'ANNA M, GUANDALINI A, CAPASSO M et coll. Bilateral phacoemulsification and IOL implantation for the treatment of bilateral congenital cataract in a young lioness. European college of veterinary ophthalmologists - 2010 Annual Scientific Meeting. Berlin, 28-29 may 2010. Conference proceedings. Page 15.

Une des lionnes d'un cirque, âgée de 15 mois, faisait preuve d'un comportement agressif depuis sa naissance. Des troubles de la vision ayant été envisagés parmi les causes possibles de cette anomalie de comportement, un examen ophtalmologique complet a été entrepris. Une cataracte immature congénitale bilatérale a été diagnostiquée et il a été décidé d'entreprendre un traitement chirurgical par phacoémulsification et implantation de lentilles intra-oculaires (LIO), spécialement conçues pour cette espèce. Le pouvoir dioptrique et la dimension des LIO qui ont été réalisées spécifiquement pour cette lionne, ont été déterminés en réalisant :

- une échographie en mode A pour mesurer la longueur de l'axe antéro-postérieur (respectivement 27,92 mm et 28,31 mm pour les yeux droit et gauche) ;

- une échographie en mode B pour mesurer l'épaisseur du cristallin (0,86 mm) ;

- une topographie cornéenne pour calculer la courbure de la cornée.

Les résultats obtenus ont permis de déterminer les caractéristiques des LIO à implanter : 22 mm de diamètre et un pouvoir dioptrique de 30D (par comparaison, chez le chat, le pouvoir dioptrique des LIO est de 53D).

Le traitement de la cataracte bilatérale a été dissocié, un délai d'une semaine séparant les 2 interventions, qui ont été réalisées par des chirurgiens différents.

Avant la première intervention, une électrorétinographie (ERG) a été effectuée sur les 2 yeux : la réponse électrorétinographique était normale. La lionne a été anesthésiée, intubée et maintenue sous anesthésie générale à l'aide d'isoflurane. Les deux phacoémulsifications et implantations de LIO ont été réalisées avec succès.

La durée de la phacoémulsification a été de 4 min 42 s pour le premier oeil (gauche) et de 2 min 52 s pour le second (droit). La puissance ultrasonique employée pour les deux interventions étaient de 80 %. Il est apparu lors de l'intervention que la LIO était légèrement surdimensionnée pour les 2 yeux ; les haptiques ont donc été partiellement coupés afin d'obtenir un bon centrage dans le sac capsulaire.

Respectivement 9 semaines et 8 semaines après la première et la deuxième intervention, les examens oculaires des deux yeux étaient normaux, sans signes apparents d'inflammation intra-oculaire. Une rétinoscopie a été effectuée lors de cet examen de contrôle et a montré que les deux yeux présentaient une hypermétropie de 1,5 dioptries.

Cette publication est la première rapportant une phacoémulsification bilatérale suivie de l'implantation de lentilles intraoculaires pliables spécialement conçues pour une lionne. Deux mois après les interventions, l'animal semblait avoir une fonction visuelle normale et son comportement général s'était significativement amélioré.

-

BouhannaAuteur

Laurent Bouhanna,
Vétérinaire spécialiste
en ophtalmologie à Paris.

© VETUP- Logiciel vétérinaire