ARTICLES

Réparation d'une plaie sclérale traumatique à l'aide d'une greffe autogène de fascia lata

xxx49GRUNDON RA, HARDMAN C, STANLEY RG. Repair of a scleral defect with an autogenous fascia lata graft. European college of veterinary ophthalmologists - 2010 Annual Scientific Meeting. Berlin, 28-29 may 2010. Conference proceedings. Page 5.

Une équipe de l'Animal Eye Care de Melbourne a évalué l'utilisation d'une greffe de fascia lata dans le but de réparer une plaie sclérale consécutive à un traumatisme chez un chien.

La plaie sclérale de l'Sil gauche mesure 5 à 6 mm de diamètre et est située à 10 heures, au contact du limbe.

Dans un premier temps, la conjonctive bulbaire sus-jacente est incisée et disséquée, révélant alors une hernie du corps ciliaire dans la plaie sclérale. Le greffon, un fragment elliptique de fascia lata de 12 x 20 mm, prélevé en région cranio-latérale de la cuisse gauche, est placé sur le site à combler et suturé à l'aide d'un fil 8/0 de lactomère tressé (Polysorb, DermaX).

Durant cette phase de l'intervention, le greffon est découpé aux dimensions de la plaie sclérale. La conjonctive est suturée à l'aide d'un fil 6/0 de lactomère tressé. Le traitement médical associé comprend une administration de cefovecine longue action (Convenia®), du carprofène par voie orale et de l'atropine par voie topique (Atropine 1 % collyre).

Deux semaines après l'intervention chirurgicale, une hyperhémie et un Sdème modérés sont notés et un traitement avec un collyre à 1 % d'acétate de prednisolone est alors prescrit. La mise en place de ce greffon a permis de traiter le prolapsus du corps ciliaire, de rétablir la solidité du globe et de restaurer une structure de la sclère très proche de la normale.

Au cours de la période post-opératoire, aucune complication n'a été constatée, hormis l'oedème modéré qui s'est résorbé suite à la prescription du traitement topique à la cortisone.

La cicatrisation a été rapide et, trois mois après l'intervention, la fonction visuelle était normale et aucune anomalie ou gêne oculaire n'a été observée. Le résultat esthétique a été jugé satisfaisant. Le fascia lata semble donc être un excellent matériau pour réaliser une greffe réparatrice de plaie sclérale. En outre, une telle intervention est relativement peu coûteuse et le prélèvement, facile à réaliser, permet d'obtenir des greffons de grande dimension.

Enfin, la structure et l'aspect du fascia lata, proches de la sclère, permettent d'obtenir un résultat esthétique très satisfaisant.

-

BouhannaAuteur

Laurent Bouhanna,
Vétérinaire spécialiste
en ophtalmologie à Paris.

© VETUP- Logiciel vétérinaire