ARTICLES

Stratégie Internet : quelle stratégie pour votre entreprise ?

coveto

Auteur : Xavier GUILBERT - Directeur Général Coveto

Quel artisan, quel restaurant ne possède pas aujourd’hui son site internet ? Mais entre celui de 3 pages qui sont figées depuis 2009 et celui qui vous permet d’être régulièrement informé et sur lequel vous pouvez réserver un repas, faire réaliser un devis ou commander un produit, la démarche stratégique menée est très différente. Aussi, avant de vous lancer dans cette réalisation, il y a lieu de réfléchir à la stratégie de votre entreprise, avec l’ensemble de vos associés, voire de vos salariés. Vous avez aujourd’hui une entreprise, une clinique vétérinaire ou un cabinet vétérinaire, en dur comme l’on dit. Vous avez consciemment ou non développé une image de marque, une culture, une stratégie d’entreprise. En vous implantant sur internet, vous allez devoir vous poser une première question : «quel intérêt pour mon entreprise actuelle et quelles sont mes attentes ?» Immédiatement accompagnée d’une seconde : «Est-ce une nouvelle entreprise ou est-ce le prolongement virtuel de ma clinique ?».


Nouvelle entreprise signifie étude de marché, nouvelle structure juridique, réflexion stratégique, capitaux investis, temps important à y consacrer, nouveaux fournisseurs, nouveaux clients… Bref, le grand inconnu ! À l’exception toutefois des produits que vous connaissez tous, ou presque car il ne faut pas oublier les milliers d’accessoires pour animaux que nous avons dans le catalogue bien-être et confort de l’animal. Si vous êtes curieux, vous découvrirez,  lors de vos surfs sur les grands sites européens de ventes en ligne, des jouets ou vêtements pour chiens et chats totalement surprenants. Avant de changer de métier, (c’est bien de cela qu’il s’agit) promenez-vous de page en page sur Zooplus, Wanimo, Zubial, Croquetteland, Mikalo, Petsmed, Medicanimal… et faites une étude de marché sur l’offre (les références proposées) et la politique commerciale (prix, promotions, coût de transport). C’est clair, c’est un métier à part entière, auquel il faut pouvoir se consacrer à plein temps. C’est sur les autres solutions que ce numéro d’Echoveto veut vous donner un éclairage au travers de plusieurs témoignages.


Le site web de votre clinique sera, comme elle, soumis au code de déontologie qui éditera prochainement des nouvelles règles plus adaptées à l’évolution sociologique. Il vous appartiendra de définir ce qu’est votre stratégie de communication au travers de ce média, voire votre politique commerciale si vous décidez de réaliser ou faire réaliser une boutique en ligne. En effet, aucun site ne peut et ne doit se ressembler afin de faire passer la véritable image de votre structure vétérinaire : sans publicité mensongère mais en réussissant à plaire à tous les internautes propriétaires d’animaux. Soyez précis avec votre prestataire : on peut difficilement atteindre plusieurs objectifs en une seule entrée (login + mot de passe) : faire venir un prospect, fidéliser des clients, développer le référé, travailler en réseau avec d’autres confrères… Il faudra sans doute mettre en place plusieurs espaces sur votre site web, chacun dédié à une cible différente.


La dernière question à laquelle vous devrez répondre est : boutique en ligne ou non pour votre clinique virtuelle ? Tout dépend de votre objectif. Vous souhaitez faire passer une image technique car vous êtes spécialiste, vous voulez augmenter le nombre d’actes, alors éviter la vente en ligne.


Vous souhaitez développer vos ventes d’aliments, créer un trafic dans votre clinique, alors adopter la vente avec retrait à la clinique : réservation avec ou sans paiement en ligne puis mise à disposition gratuite à la clinique sans frais. La livraison à domicile avec paiement en ligne peut également faire partie de votre offre mais il faudra tenir compte des nombreuses possibilités logistiques (express, 48 h, prestataire, Corse, Dom-Tom…) et définir votre tarification de transport.


Avant de prendre la décision de cette boutique en ligne, interrogez nous, parlez-en avec des confrères qui possèdent un site marchand, de manière à bien évaluer les contraintes (législation, temps de développement, de maintenance, hotline téléphonique…), à définir une politique commerciale cohérente avec celle de votre structure vétérinaire actuelle. Ici se situe la clé de la réussite de votre implantation sur le web. Une bonne politique de prix, compétitive par rapport à l’offre internet et cohérente avec votre clinique vétérinaire est réellement la difficulté majeure. Il ne s’agit pas de fidéliser les clients en perdant de la marge, sous prétexte que 2 ou 3 habitués vous ont dit avoir acheté en ligne plutôt que chez vous.  Le phénomène a toujours existé avec les animaleries, les jardineries et autres toiletteurs. Avant tout demandez-vous s'il n'est pas préférable de faire un effort commercial parce que ce sont de bons clients ou si vous pouvez avoir une offre commerciale différentielle pour eux. Pensez à l’appel téléphonique ou à l’e-mail pour informer, relancer, faire connaître vos offres de service ou vos nouveaux produits, c’est moins complexe et plus personnalisé, c’est plus efficace pour une clientèle de proximité.


Comme vous l’avez compris, réaliser un site web ne doit pas se décider sur un coup de tête ou pour faire comme les autres. Il est nécessaire de consacrer du temps pour établir, ne serait-ce qu’un mini cahier des charges (1 page A4 peut suffire) puis de trouver la personne qui va en assurer chaque semaine (au minimum) la mise à jour, enfin de trouver le bon prestataire adapté à votre budget. Pour cela, l’équipe COVETO a tout prévu et nous saurons vous conseiller pour coller à vos attentes.

Auteur : Xavier GUILBERT - Directeur Général Coveto

{jcomments on}

© VETUP- Logiciel vétérinaire