ARTICLES

Quel manque de peau ! (cas clinique)

chat-lambeau-greffe
Auteur : Joelle Robyns, docteur vétérinaire
Blacky est un chat européen de 12 ans correctement vacciné, vermifugé et qui vit à la campagne. II est amené par sa propriétaire affolée car il a disparu plusieurs jours, il boite du postérieur droit et une odeur nauséabonde s'en dégage.
 

 

1    2

Après tranquilisation, Blacky présente une nécrose de la peau du plat de la cuisse jusqu'à la face interne du grasset. Il a peut-être été piqué par un scorpion, fréquent dans notre région et dans le jardin de la propriétaire ou bien brûlé ? Lui seul le sait... peut-être !
Après parage et nettoyage de la plaie, une grande zone sans peau est mise à nu. Il est impossible de refermer car il manque trop de peau.

3    4

Deux solutions sont possibles :
1/ pansement hebdomadaire avec miel et huiles essentielles cicatrisantes
2/ greffe de peau ou plutôt transplantation de peau


Cette dernière solution est privilégiée car moins contraignante pour le maître et l'animal mais plus délicate pour le vétérinaire !!!

Il est donc prélevé un lambeau cutané sur le ventre sans le détacher, en conservant donc la vascularisation du transplant. Ensuite, en le faisant basculer en arrière vers la cuisse, le lambeau de peau est fixé avec des points de renfort aux extrémités de la plaie. Des points simples permettent de fermer la totalité de la plaie. Les points mis sur le haut de la cuisse sont en tension, la cicatrisation de cette zone représentant 1cm2 risque d'être longue, les points vont surement "lâcher"...

La décision de prendre la peau sur le ventre n'est pas décidée au hasard, il faut connaître les différents vaisseaux qui alimentent les zones à transplanter.

5

Dans ce cas-ci, c'est la peau irriguée par l'artère épigastrique caudale que l'on va transplanter. Une incision médiane en regard de la ligne blanche contourne l'avant dernier mamelon puis redescend latéralement jusqu'à hauteur de l'incision initiale. La largeur de la peau incisée dépend de la largeur de la plaie à greffer.

6    7    8

Les points de renforts ou d'ancrage sont très importants aussi, ils permettent de rapprocher 2 bords de plaie lorsque la tension est importante : le fil est passé loin de la plaie et ressort loin de la plaie de l'autre coté puis repart du même cote près de la plaie pour ressortir près de la plaie du coté opposé, les 4 points sont tous dans le même plan et sont perpendiculaires à la plaie :

9

10    11

12    13

Blacky est rendu le lendemain de l'opération. Un lait (écocertifiable, enrichi en huile végétale de jojoba bio et aloe vera bio additionné d'huile essentielles de tea tree et lavande) est appliqué en alternance avec un spray aux huiles essentielles cicatrisantes et antiseptiques : lavande vraie, ciste, clou de girofle et tea tree (contient aussi les teintures mère de centella asiatica et calendula).

Il est revu tous les 2 à 3 jours pendant les 15 premiers jours puis irrégulièrement. Des points de renfort sont posés 3 semaines après suite au "lâchage" sur la zone de tension.

16

17    18

19    20

21   22



Finalement, tout s'est bien passé, le chat marche tout à fait normalement et la propriétaire est contente !!! (et le véto est fier...)


Pour en savoir plus sur les huiles essentielles :

www.vetessentiel.com et www.aromatherapieveterinaire.com

 

© VETUP- Logiciel vétérinaire