ARTICLES

Dentisterie du lapin, 2 ème partie : aspect pathologique

dent lapin
L’anatomie buccodentaire complexe du lapin que nous avons abordée dans la première partie de ce dossier, permet de comprendre la gravité et l’étendue des lésions buccales et crâniennes lors d’atteinte dentaire chez cette espèce. Cette seconde partie aborde l’étiologie et les lésions induites par les malocclusions et les abcès dentaires.
 
 

Christophe Bulliot

DMV, Exercice exclusif NAC
Clinique vétérinaire EXOTIC CLINIC, 38 rue Robert Cousin, 77176 Nandy

ETIOLOGIE DES MALOCCLUSIONS DENTAIRES

- Absence d’élément abrasif (foin de qualité, herbes) dans l’alimentation à l’origine d’un manque d’usure dentaire. La pousse dentaire se poursuit jusqu’à former des pointes dentaires.

- Prognathisme ou brachygnathisme : il est généralement congénital et se rencontre surtout dans les races naines et béliers. Les individus atteints doivent être écartés de la reproduction. La malocclusion touche en premier lieu les incisives et peut débuter vers l’âge de 4 mois.

- Traumatisme : fracture de dents ou de la mâchoire. Si une dent est cassée, la dent controlatérale s’use moins par absence de frottement.

- Anorexie prolongée à l’origine d’un manque de mastication et d’usure dentaire.

- Carence en vitamine D et calcium.

ETIOLOGIE ET FORMATION DES ABCES DENTAIRES

Ils résultent d’un traumatisme dans la cavité buccale par la consommation d’un végétal trop abrasif et coupant ou suite à une malocclusion dentaire. Les germes s’infiltrent dans les gencives jusqu’aux racines dentaires. Les structures avoisinantes commencent à se détruire progressivement. Une ostéite et une ostéolyse s’installent, la destruction osseuse peut être très importante (photos 1 et 2). Les germes sortent enfin de l’os pour former un abcès sous cutané avec une coque en regard de la lésion dentaire.

photo1
Photo 1

photo2
Photo 2

CONSEQUENCES D’UNE MALOCCLUSION DENTAIRE

- Anorexie et dysorexie due à l’incapacité de mastiquer et à la douleur.

- Déviation de la mâchoire car les dents de plus en plus longues s’appuient les unes sur les autres jusqu’à décaler la fermeture de la mâchoire.

- Incapacité à fermer la mâchoire. Lors de malocclusion importante des dents jugales, les incisives ne sont plus en contact lorsque la mâchoire est fermée.

- Ptyalisme et dermite secondaire du menton (photo 3).

photo3
Photo 3

- Lésions de la muqueuse jugale lors de malocclusion des molaires et prémolaires supérieures.

- Lésions linguales (photo 4) lors de malocclusion des molaires et prémolaires inférieures. A des stades avancés, une perforation linguale et des ponts dentaires peuvent être observés.

photo4
Photo 4

- Déviation des incisives inférieures vers l’extérieur de la cavité buccale (photo 5) et des incisives supérieures vers l’intérieur.

photo5
Photo 5

- Lésions secondaires de la muqueuse jugale et du palais lors de malocclusion des incisives supérieures.

- Lésions secondaires des lèvres (photo 6) et des narines (photo 7) lors de malocclusion des incisives inférieures.
photo6
Photo 6

photo7
Photo 7

CONSEQUENCES D’UN ABCES DENTAIRE

- Anorexie et dysorexie dues à l’incapacité de mastiquer et à la douleur.

- Malocclusion dentaire.

- Déformation de la face due à la présence d’un abcès sous cutané ou à la déformation osseuse secondaire à l’ostéolyse (photo 8).

photo8
Photo 8


Une perforation cutanée est également possible (photo 9)

photo9
Photo 9

- Epiphora par compression des conduits lacrymaux et dermite secondaire en avant de l’œil (photo10), et conjonctivite purulente lors d’abcès des incisives supérieures ou des prémolaires supérieures.

photo10
Photo 10

- Abcès rétrobulbaire, par passage de pus dans la cavité orbitaire en arrière de l’œil, se traduisant par une exophtalmie voire une luxation du globe oculaire (photo11).
photo11
Photo 11

- Rhinite purulente (photo12).

photo12
Photo 12

- Sécrétions purulentes dans la cavité buccale et inflammation des muqueuses linguales, jugales et gingivales.

 

Sources : 

Dossier dentisterie du lapin, deuxième partie : pathogénie, revue Pratique des animaux sauvages & exotiques, vol 6.3, automne 2006.


Bibliographie

- Barone R. et al, Atlas d’anatomie du lapin, ostéologie. Ed. Masson et compagnie, 1973.

- Capello V., Rabbit and rodent dentistry handbook. Ed. ZEN, 2005.

- Crossley D., Dental disease in lagomorphs and rodents. In : Kirk’s Current Veterinary Therapy, XIII edition, 2000, p 1133-1137.

- O’Malley B., Clinical anatomy and physiology of exotic species. Ed. E. Saunders, 2005.

- Silverman S. et Tell L., Radiology of rodents, rabbits and ferrets. Ed. Elsevier Mosby, 2005.

© VETUP- Logiciel vétérinaire