ARTICLES

Cas rare de "mue bleue" chez un furet

furet-veterinaire
Auteur : Dr Christophe Bulliot, docteur vétérinaire
Une furette âgée de 1 an est présentée à la consultation pour une alopécie soudaine et un aspect bleuté de la peau. La furette est en bon état général et n’a pas d’antécédent médical. Elle a débutée ses premières chaleurs il y a une semaine. 
 

Auteur

Dr Christophe Bulliot
Exercice exclusif NAC, Exotic Clinic, 38 rue Robert Cousin, 77176 Nandy  



Quel est votre diagnostic ?

Une furette âgée de 1 an est présentée à la consultation pour une alopécie soudaine et un aspect bleuté de la peau. La furette est en bon état général et n’a pas d’antécédent médical. Elle a débutée ses premières chaleurs il y a une semaine. Le pelage de l’ensemble du corps est moins dense et semble plus court que d’habitude. Le poil n’est par contre pas altéré. Une alopécie de la face ventrale et de la face interne des cuisses est constatée. La peau est glabre mais ne présente ni ulcération, ni érythème, ni squamosis. La peau est bleutée sur l’ensemble du corps mais les muqueuses sont roses.  



Réponses

Il s’agit d’un cas rare de « mue bleue ». Les mues du furet sont parfois soudaines et rapides en quelques jours. Il arrive que la peau prennent un aspect bleutée, probablement du à l’observation des poils émergeant dans les follicules pileux. La repousse apparait en quelques jours et la coloration de la peau redevient normale très rapidement. Ce phénomène est souvent pris par les propriétaires comme une grave anomalie mais il ne s’agit pas d’une cyanose et la perte de poils rapide n’est pas associée à un dérèglement hormonal. Les autres causes de modification de la coloration cutanée sont la cyanose, l’ictère, les pétéchies (lors d’hyperœstrogénenisme notamment), les mélanomes et la mastose.    

cas3


Référence bibliographique  : Quel est votre diagnostic ?, revue Pratique des animaux sauvages & exotiques, mars-avril-mai 2011, vol 11.1.

{fcomment}

© VETUP- Logiciel vétérinaire